Pathologie fréquente de la main, doigt à ressaut
Pathologie fréquente de la main, doigt à ressaut

Doigt à ressaut



Si vous avez :

– une gêne douloureuse à la base d’un doigt

– un doigt bloqué en flexion, surtout le matin

– une difficulté à redresser un doigt

– des phénomènes de ressaut d’un doigt

vous présentez peut-être un doigt à ressaut.


Il s’agit d’un blocage généralement douloureux en flexion d’un doigt.

Les tendons fléchisseurs circulent dans une gaine (tunnel) depuis la paume jusqu’au bout des doigts, entourés d’une membrane synoviale permettant leur bon coulissement. Lorsque cette synoviale s’épaissit autour des tendons, ceux-ci coulissent moins bien et parfois se bloquent dans son tunnel.

Cette pathologie est fréquente, parfois associée à un tunnel carpien. Il n’y a pas de cause directe.

Le traitement dépend de l’ancienneté et de la sévérité de l’atteinte :

  • Une infiltration de cortisone est proposée dans les cas débutants, avec 50% de succès.
  • En cas de récidive, une opération est envisagée pour libérer les tendons et leur permettre de coulisser librement. L’intervention se pratique au bloc opératoire du cabinet, sous anesthésie locale et vous rentrez à domicile le jour-même.

Lien utile

Doigt à ressaut



Si vous avez :

– une gêne douloureuse à la base d’un doigt

– un doigt bloqué en flexion le matin

– une difficulté à redresser un doigt

– des phénomènes de ressaut d’un doigt

vous présentez peut-être un doigt à ressaut.


Il s’agit d’un blocage généralement douloureux en flexion d’un doigt.

Les tendons fléchisseurs circulent dans une gaine (tunnel) depuis la paume jusqu’au bout des doigts, entourés d’une membrane synoviale permettant un bon coulissement. Lorsque cette synoviale s’épaissit autour du tendon, celui-ci coulisse moins bien et parfois se bloque dans son tunnel.

Cette pathologie est fréquente, parfois associée à un tunnel carpien. Il n’y a pas de cause directe.

Le traitement dépend de l’ancienneté et de la sévérité de l’atteinte :

  • Une infiltration de cortisone est proposée dans les cas débutants, avec 50% de succès.
  • En cas de récidive, une opération est envisagée pour libérer le tendon et lui permettre de coulisser librement. L’intervention se pratique au bloc opératoire du cabinet, sous anesthésie locale et vous rentrez à domicile le jour-même.

Lien utile