Tendinite de De Quervain, pathologie fréquente de la main
Tendinite de De Quervain, pathologie fréquente de la main

La tendinite de De Quervain



Si vous avez :

– des douleurs du poignet lors de l’utilisation du pouce

– un gonflement (ou une boule) sur le bord radial du poignet

vous présentez peut-être une tendinite de De Quervain.


Il s’agit d’une inflammation des tendons du pouce qui coulissent sous un même tunnel au bord radial du poignet. L’irritation débute souvent suite à des mouvements répétitifs (utilisation inhabituelle, changement d’activité, etc.) Le tissu autour des tendons et le tunnel s’épaississent, formant une boule douloureuse empêchant le bon coulissement des tendons.

La maladie est typique chez les jeunes mères qui portent leur bébé en flexion du poignet et extension du pouce.

Dans les stades débutants, une attelle de repos et des anti-inflammatoires suffisent à faire disparaître les douleurs.

Dans les stades plus avancés, une infiltration de cortisone peut être proposée.

En cas d’échec  du traitement médical et persistance des douleurs, une opération peut devenir nécessaire. Elle consiste à ouvrir le tunnel sous lequel passent les tendons du pouce.
L’intervention se pratique au bloc opératoire du cabinet, sous anesthésie locale et vous rentrez à domicile le jour-même.


Lien utile

La tendinite de De Quervain



Si vous avez :

– Des douleurs du poignet lors de l’utilisation du pouce

– Un gonflement (ou une boule) sur le bord radial du poignet

vous présentez peut-être une tendinite de De Quervain.


Il s’agit d’une inflammation des tendons du pouce qui coulissent sous un même tunnel au bord radial du poignet. L’irritation débute souvent suite à des mouvements répétitifs (utilisation inhabituelle, changement d’activité, etc.) Le tissu autour des tendons et le tunnel s’épaississent, formant une boule douloureuse empêchant le bon coulissement des tendons.

La maladie est typique chez les jeunes mères qui portent leur bébé en flexion du poignet et extension du pouce.

Dans les stades débutants, une attelle de repos et des anti-inflammatoires suffisent à faire disparaître les douleurs.

Dans les stades plus avancés, une infiltration de cortisone peut être proposée.

En cas d’échec et persistance des douleurs, une opération peut devenir nécessaire. Elle consiste à ouvrir le tunnel sous lequel passent les tendons du pouce.
L’intervention se pratique au bloc opératoire du cabinet, sous anesthésie locale et vous rentrez à domicile le jour-même.


Lien utile